Sans tambour ni trompette, trois nouveaux actionnaires se sont joints au président de l’entreprise Michel Guillemette à titre de vice-présidents. La transaction, qui s’est officialisée le 1er septembre 2021, consacre Marilyn Guillemette, Jean-François Faucher et Frédéric Côté comme administrateurs au côté de Michel Guillemette.

Tour d’horizon des nouveaux actionnaires

Afin de mieux connaître qui sont les nouveaux vice-présidents de Construction MF Guillemette, voici une courte biographie de chacun d’entre eux.

Vous découvrirez leur parcours, leurs forces respectives et les défis qu’ils comptent relever pour que l’entreprise poursuive sa croissance et que Michel Guillemette puisse envisager une retraite progressive.

Marilyn Guillemette : dévouée et compétente

Marilyn a toujours baigné dans le domaine de la construction. Enfant, elle suivait son père Fernand partout, et ce, jusque sur les chantiers à faire des toitures et à planer le bois.

« J’ai toujours aimé travailler avec les gars sur les chantiers. J’ai toujours été One of the Boys comme on dit ».

Elle poursuit en se remémorant quelques souvenirs d’enfance : « Lorsque mon père a fondé l’entreprise familiale, son bureau, c’était la table de cuisine! Michel et moi avons toujours eu connaissance des discussions avec les clients et on passait même nos commentaires (rires). Il m’est arrivée de dire à une cliente : votre garde-robe n’est pas assez grande madame, vous n’aimerez pas ça! »

Même si le domaine de la construction l’intéresse, elle obtient son diplôme d’études professionnelles (DEP) en coiffure, puis ouvre son propre salon à Bromptonville. Quelques années plus tard, elle effectue un virage à 360 degrés et retourne aux études en comptabilité et secrétariat.

« Avec l’arrivée de ma fille, je ne voulais plus travailler les soirs et les week-ends. Et depuis, qu’est-ce que je fais? Je travaille les soirs et les week-ends (rires!) »

En 2007, Marilyn fait son stage en comptabilité chez Construction MF Guillemette et se lance à son compte en comptabilité. Ce n’est qu’en 2015 qu’elle revient au sein de l’entreprise familiale à titre de contrôleur.

Très travaillante, elle donne son 200 %, en plus d’être très généreuse de son temps et de ses compétences.

«  J’ai à cœur le bien-être de mon monde et de l’entreprise familiale. J’ai besoin du bonheur des gens autour de moi pour être pleinement heureuse. »

Celle qui a été élevée par des parents pour qui il était très important que frère et sœurs se vouent un amour inconditionnel se dit honorée d’être actionnaire de l’entreprise familiale.

« Pour moi, c’est une grande fierté. C’est un honneur que Michel m’ait offert cette opportunité et qu’il croit en moi. »

Frédéric Côté : ambitieux et minutieux


Originaire de Sherbrooke, Frédéric a toujours voulu travailler en construction. À 17 ans, il s’inscrit au Centre 24-Juin pour amorcer son diplôme d’études professionnelles (DEP) en charpenterie-menuiserie.

Une fois sa formation complétée, il roule sa bosse et travaille pour un entrepreneur de Bromont.

« J’assemblais des maisons en bois rond. J’ai aussi fait beaucoup de rénovations pendant environ 2 ans avant de commencer à travailler chez Construction MF Guillemette il y a 12 ans. »

Avant de devenir actionnaire de l’entreprise, Frédéric a travaillé pour la division charpente et revêtement, et maintenant il fait de la finition intérieure.

« Je suis très patient et minutieux. Ce n’est pas quelque chose que j’aimais au départ, mais j’ai appris à apprécier le fait de travailler à mon rythme, et de faire les travaux de finition avec le même souci du détail que si c’était pour moi, en plus de travailler au chaud en hiver! »

Ambitieux, il rêvait de se lancer à son compte en créant une sous-division finition de Construction MF Guillemette.

« Je savais que Michel commençait à penser à prendre sa retraite dans quelques années et je lui ai lancé que finalement c’était Construction MF Guillemette que je voulais gérer, pas juste une sous-division. »

Michel l’a pris au mot et le voici maintenant actionnaire puisqu’il possède des qualités et des valeurs qui rejoignent celle de l’entreprise. Il est ponctuel, patient, honnête et il aime le travail bien fait.

Jean-François Faucher : acharné et perfectionniste

Époux et père de deux garçons de 8 et 12 ans, Jean-François rêvait depuis longtemps mettre sur pied sa propre compagnie de revêtement, et ce, bien avant que Michel lui propose des actions dans l’entreprise.

Le défi, le changement et les nouvelles responsabilités associées à ce nouveau rôle l’ont convaincu de dire oui à cette belle opportunité.

« Nos vieilles pantoufles sont bien confortables, mais c’est l’fun de les changer (rires). C’est une décision qui a un impact au niveau du travail, mais de la famille aussi. Je travaillais déjà beaucoup, donc c’était une décision qui devait être réfléchie. »

À 41 ans, il avait grandement besoin de changement et de nouveaux défis, donc c’est avec plaisir qu’il a fait le saut à titre d’actionnaire.

« C’est un gros défi, mais c’est surtout un beau défi! »

Jean-François s’est joint à l’équipe en août 2020 à titre de contremaître de la division revêtement. Il cumulait alors 16 ans d’expérience dans ce domaine.

Travailleur acharné, il se dit perfectionniste et il estime que son expérience sera profitable pour permettre à Construction MF Guillemette de poursuivre son rythme de croisière et prendre de l’expansion.